MESSAGE AU MONDE

Message au monde

Monde, nous sommes ta conscience provisoire,
Neurones d'un grand corps étoilé
Éclair de conscience dans la nuit du silence
Le fracas de nos armes n'atteint pas tes oreilles,
Monde, nous t'aimons malgré nos bêtises d'enfants,
Dieu sans tête et sans support
Jette un bref regard sur toi même,
Nous sommes tes yeux, nous sommes ton miroir,
Tu ne peux nous voir, entends notre voix
Qui par la puissance des forces télépathiques te parvient
Tel le murmure des fantômes évanescents
dans les maisons désertes
Monde, nous ne parlerons plus, mais d'autres, peut-être,
dans des galaxies lointaines, prendront le relais
Monde prie pour que nous ne soyons pas uniques
Oublie nous mais appelle ta conscience au renouveau
Pour qu'elle te donne le réconfort de regards
plus innocents, plus mûrs et plus paisibles.


Sylvain Gabriel